teahouse petit poney

Utopia de Dennis Kelly


Voilà une série que j'ai vraiment aimé. Il n'y a que 6 épisodes pour cette première saison qui pourrait d'ailleurs être la fin de la série, même si le dernier épisode ouvre sur une potentielle suite.

Et parce que je suis super paresseuse, je vais copier-coller le résumé de allo-ciné:

"Utopia" est une bande-dessinée légendaire sur laquelle plane le mystère. Mais quand Ian, Becky, Grant et Wilson, un petit groupe de personnes qui n'avaient jusqu'alors aucun lien, se retrouvent chacun en possession d'un exemplaire original du manuscrit, leurs vies basculent soudainement et brutalement. Immédiatement pris pour cible par une impitoyable organisation meurtrière connue sous le nom du Network, les membres du groupe, terrifiés, n'ont plus qu'une seule solution s'ils veulent survivre : courir !

Autant vous le dire tout de suite, le premier épisode m'a un peu paumé (ok, j'essayais vainement d'écrire à côté). On nous présente les divers personnages, on passe des uns aux autres et on attend que tout cela se mette en place et prenne son sens. Je vous rassure ça arrive. La série surfe complétement sur la vague des théories selon lesquelles certaines instances supérieures s'amusent à jouer avec la génétique, maladie de Creutzfeldt-Jakob, vaccination contre la grippe-A et tutti quanti, le tout dans un but qu'on devra découvrir en même temps que les héros. Ce que j'ai aimé, c'est que malgré les 6 épisodes, la série est pleine de rebondissements, qu'on ne peut faire confiance à personne, vraiment personne, qu'elle soulève des questions intéressantes notamment concernant le but recherché par cette fameuse organisation. La seule chose qui m'a fait grincer des dents est sans aucun doute une scène de torture au départ, mais je suis obligée de reconnaitre qu'elle a son importance pour la suite de la série et que sans elle, on aurait beaucoup moins peur pour les héros.

Bref, six épisodes à voir absolument.

Tags: ,
teahouse petit poney

30 minutes maximum de Ruben Fleischer

Ou comment un livreur de pizza et son meilleur ami se retrouvent à devoir braquer une banque.

Ce que j'ai aimé dans ce film c'est que tous les protagonistes sont des gros looser, limite avec un L majuscule. D'abord, le héro (joué par Jesse Eisenberg, un acteur que je commence vraiment à apprécier) et son meilleur ami dont la relation à grand renfort de coups de vache est à excellente. Bien sûr, les deux couillons qui les obligent à braquer une banque en tiennent une sacré couche eux aussi. Leur projet de bordel masqué derrière un club de bronzage est excellent. Il reste également, le tueur à gage et sa petite amie qui se retrouvent embarqués dans l'aventure parce qu'ils veulent le pognon de la dite-banque et qui ne sont pas plus brillants que les quatre autres.
Franchement, j'ai passé un excellent moment devant ce film. Les dialogues sont bien ficelés, le braquage de banque complétement loufoque pour ne pas dire ubuesque et on se laisse entrainer dans l'aventure, le sourire aux lèvres et le rire au ventre. Un film qui permet de passer un bon moment de détente et que je vous conseille donc.
Tags: ,
teahouse petit poney

Biffy Clyro - Biblical / Yodelice - Fade Away

Et si on revenait à un peu de musique??

On commence par le morceau pour lequel je mets toujours la radio un peu plus fort et il faut que j'aille écouter l'album car j'adore la voix du chanteur (soit dit en passant, il n'est pas dég lui-même;)).



Et ensuite: Ah le grand retour de Yodelice, je trépigne en attendant la sortie du nouvel album car les deux premiers sont juste de véritables perles et ce premier morceau promet un album à la hauteur des autres:
Tags:
teahouse petit poney

Hit and Miss de Paul Abbott


Bon, j'avoue que cette série me laisse assez dubitative, il y a des choses que j'ai aimé et d'autres qui m'ont vraiment dérangé.

Mais d'abord un chtit résumé: Mia est une tueuse à gage pas comme les autres, elle est en fait un transexuel. La série débute quand elle apprend qu'elle est le père d'un petit garçon. Son ex lui envoie une lettre l'informant qu'elle se meurt d'un cancer et lui demande de s'occuper de l'ensemble de ses enfants soit 4 au total. Si Mia ne veut au départ pas en entendre parler, elle finit par céder à sa curiosité et finit par s'installer avec les mômes. Bien sûr, les ennuis ne font que commencer.

Les personnages sont bien campés, les acteurs vraiment très bons, aussi bien l'actrice principale Chloé Sevigny que les autres, les mômes par exemple jouent super bien. L'ambiance est glauque à souhait, on se retrouve dans la cambrousse anglaise, et le côté petit village bien paumé est le cadre parfait. Le scénar se tient bien. Et grand dieu quand Mia pète la tronche du propriétaire de la ferme où vivent les mômes, ça fait genre juste du bien. J'ai cependant trouvé qu'on s'appesantissait trop sur certaines choses. Par exemple, le corps de Mia. Autant dans le premier épisode, le fait de la voir nue avec de seins et un sexe masculin me parait vraiment bien trouvé, cela permet de tout de suite indiquer qui elle est mais par la suite, cela revient plusieurs fois et j'ai trouvé que bien souvent, cela n'était pas nécessaire, que ça n'apportait rien de plus à l'histoire. De la même façon, Mia laisse un peu trop de traces derrière elle pour une tueuse à gage professionnelle, alors autant parfois ça confère un certain réalisme, autant pour d'autres, on se dit juste "oui, mais là quand même!".

Dans l'ensemble, je reste donc très partagée sur la série. Elle m'a quand même donné envie de regarder la saison jusqu'au bout, tout en me laissant un arrière-goût de "oui, bon, faut voir". J'en reste donc sur le "voyons la suite pour trancher définitivement".
Tags: ,
teahouse petit poney

Projet d'écriture : le point d'avant les vacances!

Tiens, je me suis dis que c'était le moment idéal pour faire un petit point sur mes projets d'écriture!
Et histoire de remettre tout à 0, je reprends la liste de départ et puis j'en referais une complète juste derrière.

BilanCollapse )

Ceci étant dit, voilà la liste telle qu'elle est aujourd'hui donc:

THE nouvelle listCollapse )

Et bien mine de rien, j'étais à 18, le 22 mai 2012, je suis à 17 un an plus tard. En sachant que si j'étais réaliste, il y a un certain nombres de projets qui sortiraient de la liste car je doute de les écrire un jour. Mais sait-on jamais?!

Suits

Suits de Aaron Korsh



Quoi? comment? Je n'ai pas encore fait une entrée sur Suits?? alors que je mange, je bois et je respire Suits depuis quelques semaines??? Bon, peut-être pas à ce point là, mais j'avoue que depuis que j'ai commencé (et terminé) de regarder la saison 2, je me suis même totalement immergée dans le fandom (et le Marvey, ma nouvelle religion .... oups)

Mais, ce post n'est pas là pour parler du fandom mais de la série. Suits (ou les deux font la paire au canada ^^ Sérieux les gars??), c'est l'histoire de Harvey Specter, avocat pour chez Pearson- Hardman qui vient d'être nommé associé senior et qui doit engager un associé. Alors Harvey est beau (j'avoue je craque totalement! vous pouvez insérer quelques miaulements de fangirl de circonstance), riche, intelligent, doué, arrogant au possible, avec un égo dont on se demande comment il peut passer par les portes et il porte de très beaux costumes (si, si ça compte!)
De l'autre côté, on trouve Mike Ross, petit génie à la mémoire photographique qui aurait rêvé d'être avocat mais qui n'a pas pris le bon chemin. Mike s'il n'est pas avocat, a passé l'examen du barreau pour gagner un pari.

Le premier épisode de la série, la rencontre entre les deux, vous donne déjà un avant-goût de la série. Mike, une valise pleine de hash, passe en effet l'entretien pour échapper aux flics. Seulement, pas de chance pour lui, la valise s'ouvre et il doit tout raconter à Harvey.  Ce dernier est séduit par les connaissances et le tempérament de Mike. Mais, chez Pearson Hardmann, on ne recrute que des diplômés d'Harvard. Harvey décide alors d'y aller au bluff, envoie Mike passer une journée dans la célèbre université et l'engage. Le voilà donc pour son premier jour dans le célèbre cabinet.
Il y est accueilli par la superbe Rachel avec laquelle va se nouer une relation de séduction assez intéressante. La jeune femme est un des autres personnages principaux du show. Elle est assistante juridique, rêve de devenir avocate mais est pétrifiée par l'examen.

Des personnages forts en dehors des deux héros, on en trouve toute une galerie. Ils sont tout autant attachants, agaçants, souvent les deux. Et c'est un des point fort de la série.

On peut commencer par Louis Litt qui au fil des épisodes vous fera passer de l'un à l'autre. Le personnage est au final très attachant de par son rapport avec Harvey, le fait qu'il l'aime autant qu'il le jalouse, sa loyauté et ses erreurs aussi.

Vient ensuite Jessica Pearson: La patronne: la classe, l'élégance. Là aussi le personnage est très intéressant, c'est une femme de caractère qui ne se laisse pas faire, une femme intelligente qui parvient à toujours retomber sur ses pieds, sans pour autant ne pas avoir de failles.

C'est une chose intéressante, les personnages ont un vrai caractère, avec des défauts, des qualités, ils sont ni tout gris, ni tout blanc (je sais c'est un minimum, mais je trouve que c'est bien fait ici).

et The personnage qu'on découvre vraiment au fur et à mesure et qu'on ne peut qu'adorer tellement elle est grandiose Donna, la secrétaire, bras droit, conscience de Harvey. Le personnage est tout simplement hilarant, son amour pour les potins, le fait qu'elle terrifie tout le monde (même Harvey!), sa classe aussi. J'ai totalement craquée sur Donna!

La série est aussi très riche en humour, les personnages étant tous un peu barrés, ce que l'on découvre petit à petit. J'ai aussi aimé leurs habitudes des trucs barrés (du genre l'ouvre boite de Harvey et Donna, le débat sur la boue de Louis etc...)

Bref, des personnages riches et attachant, un scénario intéressant en font une série qu'il faut absolument regarder.
Je nuancerai néanmoins:  si certains épisodes de la saison 2 sont forcement cultes (je pense notamment à celui où Harvey et Mike fument ensemble - et on peut insérer ici quelques couinements tout à fait assumés de fangirls), j'ai trouvé que la fin de saison s'engluait un peu.

Spoils saison 2 Collapse )
Des points négatifs qui ne m'empêche pas d'attendre impatiemment la suite.
Tags: ,
teahouse petit poney

Gansger squad de Ruben Fleischer

Gangster Squad


Voilà un film qui m'a beaucoup plu.
D'abord parce qu'il sort vraiment des clichés et des déjà vus sur la lutte contre la mafia dans les années 30. Si l'équipe de policiers réunis en brigade avec les mêmes méthodes que les criminels qu'ils souhaitent arrêter n'est peut-être pas original, c'est vraiment sur la forme que j'ai apprécié ce film. Il y a vraiment d'excellentes idées au niveau scénario. Par exemple, prévoir plusieurs portes de sortie lorsque deux des flics se retrouvent en prison avec certaines qui fonctionne et d'autres non, ne pas s'encombrer de scènes inutiles et franchement, certains des dialogues sont particulièrement savoureux. Bref, un bon film pour passer un excellent moment.
Tags: ,